Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 17:02

Lien vers les auteurs

Lien vers la traductrice

 

L’Autre Monde est l’histoire d’un petit garçon et d’une fillette atteints du syndrome Down. Ils vivent dans un orphelinat et bâtissent indéfiniment des univers compensatoires.

D’une certaine façon, L’Autre Monde est ce que furent autrefois Wonderland, Neverland, le pays d’Oz ou encore l’astéroïde B 612, la planète du Petit Prince – des mondes avec lesquels les deux héros de ce roman poétique interagissent fréquemment. (L.P.)

 

 

 

L’Autre Monde

où il est question de spooky et lolo, deux bambins de l’orphelinat, une tata et un loup-garou, leN7 petit jésus que les bambins recherchent partout et à travers lequel ils volent avec un avion en papier, où l’on voit comment les marmots font des rêves tressés, alissa qui a cent ans et qui s’en remettra, comment spouky devenu loup-garou écroue lolo dans le cellier et comment l’orphelinat se met à brûler, ensuite il est question du petit jésus hurluberlu, de proserpine surétoilée qui amène les marmots dans l’hadesedah, d’une fête où sont conviés un facteur farceur et le petit jésus, d’une planète merleaupoussoir et de son apparition à l’aide du petit prince, des deux morts et de la neige tombée à l’orphelinat, de quelques jouets chanteurs et d’un cours de poésie, de l’ecclésiaste orléolandais sis rue bonbon, où l’on voit comment olikups fut le dieu de l’orphelinat au début et à la fin.

 

spooky et lolo

 

spooky et lolo jouent à cache-cache

 

 

 

spooky est un garçonnet aux taches de rousseur jamais il ne reçoit de bonbons

lolo est une fillette aux os en plastic

j’ai vu ça quand elle a enlevé sa p’tite robe

lolo tire la langue spooky tire la langue

lolo et spooky s’arrachent les cheveux

avec lolo j’ n’ m’ suis fâché qu’un tout p’tit peu

quand j’ pensais que la mort habitait dans le frigo

alors qu’elle pensait que le père noël descendait sur le tuyau à gaz

tata n’a pas toute sa tête

son p’tit bouillon a un goût de citron

d’hubba bubba au menthol que j’ colle sur les nattes de lolo

ma copine sait compter jusqu’à dix

elle connaît toutes les pièces de l’orphelinat

moi je n’y suis allé que là où le loup-garou n’y était pas

un jour lolo m’y a amené chut ! pour jouer

avec ç’lui-là qui avale les poils

tata est la taupe du loup-garou elle ficèle mes bras

spooky est un sage garçonnet lolo est une mauvaise fille

spooky ne parle mal qu’avec les anges des poubelles

il ne brise le cou des poupées que si elles ont des parents

il n’ouvre pas le frigo car la mort y habite

avec quelques hommes

lolo a ouvert le frigo

les hommes lui ont donné des bonbons à gogo

elle rafistole le cou des poupées

elle adore les anges des poubelles

bien qu’ils lui fassent laver leurs socquettes

j’ai été heureux le jour où pour la première fois j’ai aperçu les taches de rousseur de maman

maman est partie avec petit jésus dans une voiture du ciel

c’est ce que m’a dit tata mais moi je sais que maman

s’est mariée avec un pilote de ligne

elle vole au-dessus de l’orphelinat

et lance à lolo des bonbons et à moi des p’tites peluches

qui me font répéter notre père et un tas de jurons

m’apprennent comment un vélo devient cheval

comment faire un accroche-pied à lolo pour qu’elle tombe sur la tête

tata m’habille parfois en fille me met des boucles d’oreille

me chausse avec les souliers à spooky t’es la plus belle p’tite fille

tu seras une star de cinéma ou chauffeur de taxi

tu danseras pour les motards tout juste sortis de l’asile de fous

il est temps de nous balader avec tata

ramasser des capsules de bière et des bestioles parfumées

jouer à cache-cache

spooky tu crois pas que tata est noire

qu’elle mâche des poils et qu’elle a des poils sur les bras sur les jambes

dix neuf huit sept la mort se barbouille de lait

p’tit-gris lolo p’tit-gris spooky

c’est l’heure du goûter

à l’orphelinat on a trouvé des objets non identifiés

brosses à dents capuchons pommades

j’ suis sûr que la mort finira par sortir du frigo

y aura alors une grande fête

on accrochera ballons et jouets aux murs 

on aura des habits colorés

tata et la mort vont papoter

moi et lolo sauterons dans le bassin de la cour

spooky est un p’tit garçon aux taches de rousseur jamais il ne reçoit de bonbons

mais moi j’ suis assez heureuse

la première fois que j’ai vu papa avec la moustache

il épluchait une orange pour les infirmières de garde

papa a été envoyé par petit jésus loin pour cueillir des olives

quand il reviendra il m’achètera une poupée barbie

comme dans les dessins animés

ohê tiens spooky s’est peint des moustaches au feutre

il sera mon chevalier servant quand j’ me marierai

loup-garou me dit toujours que j’ai des os en plastic

chut ! j’ai vu père noël descendre sur le tuyau à gaz

il était maigrichon habillé en noir

il m’a donné un paquet de cigarettes

j’ fume avec spooky derrière l’orphelinat

si je trouve pas d’autres garçonnets j’épouserai le bonhomme de barbie

je serai accusée d’adultère

c’est comme ça que dit tata parfois et spooky ne la comprend même pas

même s’il a le cerveau cousu de fil blanc

chut ! un jour j’ai ouvert le frigo

et quelques hommes m’ont présenté la mort

elle a été malpolie m’a forcée à lui faire les ongles

ensuite les hommes m’ont donné une trousse de maquillage

que spooky m’a volée quand j’étais en train de creuser les murs

la tête de la lune était de branches et de feuilles

elle faisait glouglou sur l’orphelinat

père noël aux moustaches en craie descendait sur le tuyau à gaz

y’avait des glaçons noirs dans le frigo

c’est ce que lolo avait rêvé ce matin-là

son nom n’était pas lolo mais elle se faisait appeler comme ça pour que

tata pense que c’était une poupée même si la poupée était chauve

un jour en cuisine spooky lui avait coupé les nattes

avec le sécateur

puis il lui a fait une couronne de mariée en vitrine

lo-lo-la-la gigotait la fillette aux cheveux coupés

et jouait chut ! avec spooky

je n’ suis point une mauvaise p’tite fille

je n’ mangerais que des bonbons toute la semaine

je n’ suis point une mauvaise p’tite fille

et je n’ veux pas du loup-garou

les anges je n’ les abîme que la nuit pour qu’ils me tiennent chaud

petit jésus ne dit rien

petit jésus est caché dans le frigo et il est glacé

quelqu’un mange des poils

spooky prend peur et se met à pleurer

je m’ marie avec lui je lui donne des bonbons

lui montre les bestioles que je change en chevaux

lui donne mes p’tits souliers pailletés  

tu seras une star de cinéma je t’ le jure

tata nous donne la soupe aux choux et le riz au lait

tata nous force à rêver ce qu’elle veut

tata a un goût d’orange pourrie elle fume

cache un harmonica dans sa poche n’en joue que

lorsqu’elle est fâchée car le loup-garou l’a frappée

moi j’ suis lolo la p’tite fille j’ veux bien être l’amie du loup-garou

pour qu’il cesse de faire peur à spooky jour et nuit

loup-garou est plus grand que moi

il a des caleçons une ceinture et des mains lourdes

loup-garou fait trembler les murs quand il crie

loup-garou veut effrayer à mort spooky

loup-garou ne veut pas le laisser dormir

lo-lo-la-la loup-garou j’ veux te chanter comme ça

qu’avec la pluie et l’arc-en-ciel

les grandes herbes poussent du frigo

et le soleil des ampoules allumées

qu’il fasse chaud dans le frigo

qu’on puisse s’y cacher

quand tata est fâchée loup-garou crie les murs tremblent

la tête de la lune était de branches et de feuilles dont glouglou s’écoulait

la bave des enfants sans maman sans papa

la lune avait des mains fines du vernis violet sur les ongles

elle enlevait ma p’tite robe toute mouillée d’effroi

et la mettait à sécher sur une corde au ciel

c’est ce qu’allait rêver lolo aux aurores descendues des miradors

quand spooky était sur sa tête comme un cierge

pour montrer ses gambettes au petit jésus

et se faire passer pour un arbre aux oiseaux de papier

lolo chatte tire la langue devant spooky

spooky chat tire la langue youpi

tata leur donne du lait brûlé

loup-garou est parti musarder

tout est calme tout est en paix à l’orphelinat

même si personne ne chante son tralala

ni ne pleure pour une fois

le facteur n’avait pas de lettre ce matin

c’était juste le jardinier des voisins

venu tondre le gazon du frigo

et sortir les poubelles

loup-garou est parti se balader

acheter quelques affaires pour l’orphelinat

lo-lo-la-la spooky veut chanter comme ça

quand tata l’habille avec la p’tite robe séchée par la lune

qu’elle lui met des colliers des bagues des bracelets

spooky est lolo c’est pas lolo c’est spooky p’tite fille garçon p’tite fille

j’ai faim t’as peur on veut du gâteau

loup-garou va rentrer bientôt

il a les dents noires les cheveux en coton il fume

chut ! petit jésus est arrivé

nous demander ce qu’on fait

spooky dis-lui toi qui es-tu

un garçonnet aux oreilles en carton aux lucioles-babioles

et moi j’ suis lolo la p’tite fille

mais j’ voudrais être la p’tite lézarde

blottie sous terre dans mon abri en chocolat

vite remuer du nord vers le midi

si jamais j’épousais un spooky

je l’y amènerais venir s’il fait jour

pas la nuit quand la lune me raconte ses histories

je lui donnerais des tartines au miel

petit jésus est arrivé

nous demander ce qu’on faisait

on n’est pas enrhumés on n’a pas mal aux dents

on n’a pas la p’tite vérole

spooky a très mal à la tête c’est la faute au loup-garou

petit jésus lui met une compresse

et spooky s’endort du menthol à la bouche

moi j’ lui chante à l’oreille lo-lo-la-la

spooky tu es bien ma poupée

j’ te laisse couper mes cheveux si tu veux

j’ te donnerai ma p’tite robe

ne meurs pas reste là

p’tite fleur ne

m’

oublie

pas

 

 

 ***


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Seine & Danube - dans DE LA FICTION
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Revue Seine & Danube
  • Revue Seine & Danube
  • : Seine & Danube est la revue de L'Association des Traducteurs de Littérature Roumaine (ATLR). Elle a pour but la diffusion de la littérature roumaine(prose, poésie, théâtre, sciences humaines)en traduction française.
  • Contact

Parutions récentes :
•Mircea Cărtărescu a réécrit son mythique poème Le Levant en l’adaptant partiellement en prose. Nicolas Cavaillès s’est attelé à la tâche, les éditions POL l’ont publié : il est paru en décembre dernier.
•Le recueil de poèmes de Doina Ioanid est enfin en librairie. Boucles d’oreilles, ventres et solitude, dans la traduction de Jan H. Mysjkin est paru en novembre aux éditions du Cheyne.
Esclaves sur Uranus de Ioan Popa est paru début décembre aux éditions Non Lieu dans la traduction de Florica Courriol. Le lancement, en présence de l'auteur, le 11 décembre à la librairie l'Âge d'Homme a rencontré un beau succès. A lire, un article dans Le Monde des Livres, dernier numéro de décembre 2014.
L’anonyme flamand, roman de Constantin Mateescu est paru en décembre aux éditions du Soupirail, dans la traduction de Mariana Cojan Negulescu. Suivez les déambulations du professeur taciturne dont c’est l’anniversaire : le roman retrace cette journée de sa vie entre réflexions et souvenirs de sa femme aimée.
• Max Blecher eut une vie très courte mais il a laissé une œuvre capitale. Aventures dans l’irréalité immédiate vient d’être retraduit par Elena Guritanu. Ce texte culte est publié avec, excusez du peu, une préface de Christophe Claro et une postface de Hugo Pradelle. Les éditions de l’Ogre ont fait là un beau travail car elles publient sous la même couverture Cœurs cicatrisés, le deuxième des trois seuls romans de cet auteur fauché par la maladie en 1938.
• L’hiver 2014-2015 est décidément très riche en livres exceptionnels : Les vies parallèles, nouveau livre de Florina Ilis, sort le 15 janvier aux éditions des Syrtes dans la traduction de Marily le Nir. Le talent de la romancière fait revivre les dernières années du poète Mihai Eminescu devenu fou. Le roman déploie devant nos yeux toute la société roumaine à travers ce qu’elle pense et dit du poète national utilisé à toutes les fins politiques et idéologiques. Plongez dans la vie de ce poète romantique.
•La célèbre poétesse Nora Iuga a écrit un court roman intense et beau, La sexagénaire et le jeune homme que nous avions annoncé ici. Il est paru aux éditions Square éditeur. A découvrir d’urgence.

 

Recherche

Numéro courant et archives

Cliquez ici pour retourner à l'éditorial du numéro courant

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 6

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 5 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 4

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 3 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 2

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 1

... des traducteurs invités

Faustine Vega

L'ATLR, c'est quoi?

L'Association des traducteurs de littérature roumaine (loi 1901) a été fondée à Paris en décembre 2006.  Son objet est de favoriser la diffusion de la littérature roumaine en langue française par tout moyen.  Son siège social est situé à  l'Institut Culturel Roumain de Paris.sigle atlr

L'ATLR a organisé en avril 2008 à Paris les Premières rencontres internationales de traducteurs de littérature roumaine. Ces deux journées d'ateliers ont réuni 17 traducteurs littéraires de 18 pays.

La revue Seine&Danube, nouvelle série, a vu le jour en janvier 2010. Deux numéros ont paru sous la houlette de Nicolas Cavaillès, son premier rédacteur en chef.

Seine&Danube est le résultat du travail de tous les membres de l'association.

Président : Dumitru Tsepeneag

Secrétaire : Laure Hinckel

Trésorière: Mirella Patureau