Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 01:00

 

Seine & Danube célèbre la Roumanie au Salon du Livre

 

D'ordinaire, nous publions dans nos éditions de Seine&Danube des traductions inédites. Notre revue est la vitrine de notre travail mené dans l'ombre... Jusqu'au jour où les textes ont la chance d'être publiés par un éditeur français.cadre numero 5

Du vendredi 22 au lundi 25 mars, la Roumanie est à l'honneur au Salon du Livre. Nous avons la grande joie, nous, les traducteurs de roumain, d'accueillir à Paris les auteurs qui nous ont réjoui dans l'intimité de notre travail, quand nous étions encore, égoistement, les seuls à profiter de leurs textes.

Que pouvons-nous à présent vous suggérer de mieux que de faire connaissance avec les 27 écrivains invités?

Parmi eux figurent 16 romanciers, dont 2 sont des auteurs de la francophonie roumaine encore vivace, et ils sont suivis par leurs éditeurs français depuis plusieurs années. Marius Daniel Popescu (La Symphonie du Loup et Les couleurs de l'hirondelle) vit et écrit en français à Lausanne. Il est édité par José Corti. Dumitru Tsepeneag, le président de notre association de traducteurs de littérature roumaine est le romancier que l'on connaît. P.O.L. le suit depuis de longues années (Le Camion bulgare est son dernier roman en date).

Ecrivains dans leur langue et traduits en français, quelques autres romanciers déjà reconnus en France :  Gabriela Adameşteanu, dont la fresque sociale et psychologique Une matinée perdue est rééditée tandis que la romancière signe un roman consacré au couple (Situation provisoire) ;  Mircea Cărtărescu : la France est un des premiers pays (à concurrence avec la Suède qui a finit le cycle quelques mois avant nous: chapeau bas à notre consoeur Inger Johansson) à avoir déjà traduit les trois volumes de son chef d’œuvre qui engrange les prix à l’étranger (Orbitor, L’œil en feu et L’Aile tatouée) ; Norman Manea, Médicis Étranger en 2006 et dont le recueil La Cinquième impossibilité vient de sortir ; Dan Lungu (Je suis une vieille coco !), écrivain dont les lecteurs apprécient partout en Europe, et en France également, l’humour et l’empathie pour les petites gens… Il y a Florina Ilis dont La Croisade des enfants a reçu le prix de Courrier international et Eugen Uricaru dont un deuxième roman, La Soumission, paraît également ces jours-ci chez Noir sur blanc...

Ce coup de projecteur sur une littérature assez mal connue permet aussi de découvrir d'un seul coup 8 romanciers nouvellement traduits.

Varujan Vosganian  (Le Livre des chuchotements) fait le portrait poignant de ses deux grand-pères arméniens tandis qu’Adina Rosetti (Deadline) dénonce l’ultra individualisme et la société du blog. Petru Cimpoeşu (Siméon l’Ascenseurite), Bogdan Suceava (Il venait du temps dièse) et Razvan Rădulescu (La Vie et les agissements d’Ilie Cazane) nous entraînent dans le tourbillon d’une société certes ancrée en Europe mais pleine de surprise. Lucian Dan Teodorovici et son marionnettiste (L’Histoire de Bruno Matei) évoquent le goulag roumain tandis que Savatie Baştovoi et son petit Sacha (Les Lapins ne meurent pas) détricotent la propagande soviétique.... 

La sélection contient aussi 4 essayistes  de marque. Andrei Oişteanu (Les Images du Juif : cliqhés antisémites dans la culture roumaine. Une approche comparative), Andrei Pleşu (Actualité des anges), Gabriel Liiceanu (De la limite) et Lucian Boia dont Les pièges de l'histoire vient de parâitre aux Belles Lettres...

Le pays où Eugen Ionesco a commencé à écrire nous donne aujourd'hui encore de grands dramaturges. Matei Visniec est l'un d'eux (Monsieur K. liberé). Les femmes offrent quant à elle un discours véridique et frais: Alina Nelega (Amalia respire profondément) et Nicoleta Esinencu  (Fuck you Eu.ro.pa!). Ces deux femmes ont un discours pas commode - mais comme cela fait du bien, d'être un peu bousculé!

La Roumanie n'est pas encore une terre de BD et encore moins de roman graphique. Nous y avons tout de même trouvé deux très jeunes auteurs. Ileana Surducan (Le Cirque - histoire d'un dompteur de chaise) travaille déja pour des maisons françaises, car c'est là qu'elle trouve où s'exprimer. Elle le fait en français, avec charme. Alex Tamba, quant à lui, commence son chemin. Il signe le dessin de Sidi Bouzid Kids tandis que ses albums - une exception dans le paysage éditorial de ce pays- attendent un éditeur français.

Enfin, il ne fallait pas oublier que la poésie est le poumon de la littérature roumaine : c'est par là qu'elle crée le monde et qu'elle respire. Doina Ioanid (La demoiselle de massepain) et Ana Blandiana (une oeuvre poétique très large et un recueil de nouvelles qui vient de sortir : Les Saisons) illustrent ce genre majeur en Roumanie.

Les lecteurs de notre revue observeront par eux-mêmes que bien évidemment la littérature roumaine ne se limite pas à 27 écrivains. Nous pourrions tous - cela ferait l'objet d'un beau défi sur les réseaux sociaux! - dresser une liste des écrivains que nous aimerions voir traduits en français.

Chacun d'entre eux mérite d'être connu véritablement, c'est-à-dire suivi: une vraie conversation se doit d'être entretenue. Nos deux cultures méritent cela. Les écrivains roumains souffrent presque tous de notre superficialité. Cela ne leur permet pas de s'ancrer dans le paysage de la littérature étrangère en France. Nous espérons un changement.

Mais pour l'instant, place à la joie de la découverte. Seine & Danube a le grand plaisir de vous offrir un bel extrait de l'écriture de chacun des auteurs. Notre revue est aujourd'hui le seul lieu offrant le programme intégral et clair de chacun des 27 auteurs ainsi que la couverture de leurs livres. Nous publierons dans les prochains jours leur programme de dédicaces.

Toute l'équipe des traducteurs de Seine & Danube vous souhaite d'excellentes rencontres avec les écrivains roumains d'aujourd'hui.

 

Laure Hinckel

Directrice de la publication

Pour retrouver les auteurs :

Le Pavillon roumain est en R78.

 L'Agora du CNL et le Salon littéraire, sont juste à côté, en N84.

Le Stand de l'Institut Français est presque en face, en U70.

 La Scène des auteurs est en Z82.

 La Grande scène est en Z1. 

La P'tite scène est en U10.

 



 

 

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Seine & Danube - dans SPÉCIAL SALON DU LIVRE 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Revue Seine & Danube
  • Revue Seine & Danube
  • : Seine & Danube est la revue de L'Association des Traducteurs de Littérature Roumaine (ATLR). Elle a pour but la diffusion de la littérature roumaine(prose, poésie, théâtre, sciences humaines)en traduction française.
  • Contact

Parutions récentes :
•Mircea Cărtărescu a réécrit son mythique poème Le Levant en l’adaptant partiellement en prose. Nicolas Cavaillès s’est attelé à la tâche, les éditions POL l’ont publié : il est paru en décembre dernier.
•Le recueil de poèmes de Doina Ioanid est enfin en librairie. Boucles d’oreilles, ventres et solitude, dans la traduction de Jan H. Mysjkin est paru en novembre aux éditions du Cheyne.
Esclaves sur Uranus de Ioan Popa est paru début décembre aux éditions Non Lieu dans la traduction de Florica Courriol. Le lancement, en présence de l'auteur, le 11 décembre à la librairie l'Âge d'Homme a rencontré un beau succès. A lire, un article dans Le Monde des Livres, dernier numéro de décembre 2014.
L’anonyme flamand, roman de Constantin Mateescu est paru en décembre aux éditions du Soupirail, dans la traduction de Mariana Cojan Negulescu. Suivez les déambulations du professeur taciturne dont c’est l’anniversaire : le roman retrace cette journée de sa vie entre réflexions et souvenirs de sa femme aimée.
• Max Blecher eut une vie très courte mais il a laissé une œuvre capitale. Aventures dans l’irréalité immédiate vient d’être retraduit par Elena Guritanu. Ce texte culte est publié avec, excusez du peu, une préface de Christophe Claro et une postface de Hugo Pradelle. Les éditions de l’Ogre ont fait là un beau travail car elles publient sous la même couverture Cœurs cicatrisés, le deuxième des trois seuls romans de cet auteur fauché par la maladie en 1938.
• L’hiver 2014-2015 est décidément très riche en livres exceptionnels : Les vies parallèles, nouveau livre de Florina Ilis, sort le 15 janvier aux éditions des Syrtes dans la traduction de Marily le Nir. Le talent de la romancière fait revivre les dernières années du poète Mihai Eminescu devenu fou. Le roman déploie devant nos yeux toute la société roumaine à travers ce qu’elle pense et dit du poète national utilisé à toutes les fins politiques et idéologiques. Plongez dans la vie de ce poète romantique.
•La célèbre poétesse Nora Iuga a écrit un court roman intense et beau, La sexagénaire et le jeune homme que nous avions annoncé ici. Il est paru aux éditions Square éditeur. A découvrir d’urgence.

 

Recherche

Numéro courant et archives

Cliquez ici pour retourner à l'éditorial du numéro courant

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 6

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 5 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 4

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 3 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 2

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 1

... des traducteurs invités

Faustine Vega

L'ATLR, c'est quoi?

L'Association des traducteurs de littérature roumaine (loi 1901) a été fondée à Paris en décembre 2006.  Son objet est de favoriser la diffusion de la littérature roumaine en langue française par tout moyen.  Son siège social est situé à  l'Institut Culturel Roumain de Paris.sigle atlr

L'ATLR a organisé en avril 2008 à Paris les Premières rencontres internationales de traducteurs de littérature roumaine. Ces deux journées d'ateliers ont réuni 17 traducteurs littéraires de 18 pays.

La revue Seine&Danube, nouvelle série, a vu le jour en janvier 2010. Deux numéros ont paru sous la houlette de Nicolas Cavaillès, son premier rédacteur en chef.

Seine&Danube est le résultat du travail de tous les membres de l'association.

Président : Dumitru Tsepeneag

Secrétaire : Laure Hinckel

Trésorière: Mirella Patureau