Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 00:00

livre-camion bulgareNé à Bucarest en 1937, Dumitru Tsepeneag est l’un de ces écrivains dont le talent permet d’innover aussi bien dans leur langue maternelle que dans la langue d’adoption, le français. Son singulier roman Le Mot sablier en apporta la preuve formelle. Il est, dans la Roumanie des années 1960 et 1970, avec le poète Leonid Dimov, le chef de file de l’onirisme, le seul courant littéraire à s’opposer alors au réalisme socialiste. En 1975, pendant un séjour à Paris, il est déchu de sa nationalité par Ceauşescu et contraint à l’exil. Dans les années 80, il se met à écrire directement en français. La chute du mur de Berlin le ramène à la langue maternelle, sans pour autant qu'il renonce à sa langue d’adoption. Il fonde et dirige à Paris de célèbres revues comme les Cahiers de l’Est puis Seine et Danube. Dumitru Tsepeneag est également un grand traducteur. Dès les années 60, il traduit en roumain Albert Béguin, Michel Deguy, André Malraux, Gérard de Nerval, Robert Pinget, Alain Robbe-Grillet, etc. Et plus récemment Maurice Blanchot, Alexandre Kojève et Jacques Derrida. Dumitru Tsepeneag est édité depuis 1985 aux éditions P.O.L.

Le Camion bulgare, roman traduit par Nicolas Cavaillès, P.O.L, 2011.

La Belle Roumaine, P.O.L. 2006.

Attente, P.O.L. 2003.

Au pays du Maramures, P.O.L. 2001.

Pont des Arts, P.O.L.1998.

Hôtel Europa, P.O.L.1996.

Quinze poètes roumains (recueil), éd. Belin, 1990.

Pigeon vole, P.O.L.1989, sous le pseudonyme Ed Pastenague.

Roman de gare, P.O.L.1985.

Le Mot sablier, P.O.L.1984.

La Défense Alekhine, éditions Garnier, 1983.

Les Noces nécessaires, éditions Flammarion, 1977.

Arpièges, éd. Flammarion, 1973.

Exercices d’attente, éd. Flammarion, 1972.

Retrouvez Dumitru Tsepeneag au Salon du livre:

Vendredi de 14.00h à16.00h Paris-Bucarest-Paris avec Marius Daniel Popescu et Matei Visniec à l'Agora du CNL

Samedi de 16.30h à 17.30h Ecriture des frontières Dumitru Tsepeneag avec Alain Mabanckou et Vassilis Alexakis - animateur, Philippe Lefait sur la Scène des auteurs

Dimanche de 11.00h à 12.30h La vie à l'est, coté mur - écrire face à la censure ou en exil Modérateur : Matei Visniec; Norman Manea, Dumitru Tsepeneag, Eugen Uricaru, Alexandru Calinescu sur le Pavillon roumain

Le "plus" de Seine & Danube, un extrait :

"Je veux lui écrire, parce qu'il faut absolument que je m'adresse à quelqu'un, que je partage avec quelqu'un la manière relativement nouvelle dont j'envisage de composer mon roman ; c'est la structure qui m'intéresse le plus, dans un roman,  et pour être franc, le reste me laisse assez indifférent - raconter une histoire, quand bien même elle serait captivante, passionnante, sensationnelle, je veux bien, mais ça me laisse froid... Le sujet ne m'intéresse pas plus comme lecteur, d'ailleurs, et je lis très rarement de la littérature, je veux dire des romans. Je préfère les nouvelles, plus courtes. Elle sait très bien tout ça, elle, inutile de le lui répéter, et puis elle serait tentée de me contredire - elle a l'esprit de contradiction! Non, je ne lui écris pas pour ça, d'autant plus qu'avec la distance, c'est plus dur de se disputer, autrement dit: de se contredire, de défendre chacun ses opinions comme deux intellectuels qui respectent  leurs idées et qui les soutiendront jusque dans leurs derniers retranchements, sans qu'il n'y ait là rien d'équivoque. Surtout que je suis loin d'être sûr de réussir : à la convaincre, en aucun cas, mais je ne peux même pas jurer que je vais mener à bout ce projet encore assez vague dans ma tête : écrire un nouveau roman qui ne ressemblerait pas à ceux que j'ai déjà écrits..."

Le Camion bulgare - Incipit

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Seine & Danube - dans SPÉCIAL SALON DU LIVRE 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Revue Seine & Danube
  • Revue Seine & Danube
  • : Seine & Danube est la revue de L'Association des Traducteurs de Littérature Roumaine (ATLR). Elle a pour but la diffusion de la littérature roumaine(prose, poésie, théâtre, sciences humaines)en traduction française.
  • Contact

Parutions récentes :
•Mircea Cărtărescu a réécrit son mythique poème Le Levant en l’adaptant partiellement en prose. Nicolas Cavaillès s’est attelé à la tâche, les éditions POL l’ont publié : il est paru en décembre dernier.
•Le recueil de poèmes de Doina Ioanid est enfin en librairie. Boucles d’oreilles, ventres et solitude, dans la traduction de Jan H. Mysjkin est paru en novembre aux éditions du Cheyne.
Esclaves sur Uranus de Ioan Popa est paru début décembre aux éditions Non Lieu dans la traduction de Florica Courriol. Le lancement, en présence de l'auteur, le 11 décembre à la librairie l'Âge d'Homme a rencontré un beau succès. A lire, un article dans Le Monde des Livres, dernier numéro de décembre 2014.
L’anonyme flamand, roman de Constantin Mateescu est paru en décembre aux éditions du Soupirail, dans la traduction de Mariana Cojan Negulescu. Suivez les déambulations du professeur taciturne dont c’est l’anniversaire : le roman retrace cette journée de sa vie entre réflexions et souvenirs de sa femme aimée.
• Max Blecher eut une vie très courte mais il a laissé une œuvre capitale. Aventures dans l’irréalité immédiate vient d’être retraduit par Elena Guritanu. Ce texte culte est publié avec, excusez du peu, une préface de Christophe Claro et une postface de Hugo Pradelle. Les éditions de l’Ogre ont fait là un beau travail car elles publient sous la même couverture Cœurs cicatrisés, le deuxième des trois seuls romans de cet auteur fauché par la maladie en 1938.
• L’hiver 2014-2015 est décidément très riche en livres exceptionnels : Les vies parallèles, nouveau livre de Florina Ilis, sort le 15 janvier aux éditions des Syrtes dans la traduction de Marily le Nir. Le talent de la romancière fait revivre les dernières années du poète Mihai Eminescu devenu fou. Le roman déploie devant nos yeux toute la société roumaine à travers ce qu’elle pense et dit du poète national utilisé à toutes les fins politiques et idéologiques. Plongez dans la vie de ce poète romantique.
•La célèbre poétesse Nora Iuga a écrit un court roman intense et beau, La sexagénaire et le jeune homme que nous avions annoncé ici. Il est paru aux éditions Square éditeur. A découvrir d’urgence.

 

Recherche

Numéro courant et archives

Cliquez ici pour retourner à l'éditorial du numéro courant

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 6

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 5 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 4

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 3 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 2

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 1

... des traducteurs invités

Faustine Vega

L'ATLR, c'est quoi?

L'Association des traducteurs de littérature roumaine (loi 1901) a été fondée à Paris en décembre 2006.  Son objet est de favoriser la diffusion de la littérature roumaine en langue française par tout moyen.  Son siège social est situé à  l'Institut Culturel Roumain de Paris.sigle atlr

L'ATLR a organisé en avril 2008 à Paris les Premières rencontres internationales de traducteurs de littérature roumaine. Ces deux journées d'ateliers ont réuni 17 traducteurs littéraires de 18 pays.

La revue Seine&Danube, nouvelle série, a vu le jour en janvier 2010. Deux numéros ont paru sous la houlette de Nicolas Cavaillès, son premier rédacteur en chef.

Seine&Danube est le résultat du travail de tous les membres de l'association.

Président : Dumitru Tsepeneag

Secrétaire : Laure Hinckel

Trésorière: Mirella Patureau