Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 00:00

COUV-PLESU.jpgAndrei Pleşu, né en 1948, est une voix entre toutes reconnaissable et, sans doute, un exemple de ce que la culture européenne produit de plus élégant dans le domaine de la pensée. Andrei Pleşu s’intéresse à la place de l’homme dans la société. Vaste programme qu’il prend à bras le corps dès son quatrième ouvrage publié en 1988 à Bucarest. Minima Moralia – éléments pour une éthique de l’intervalle publié en français sous le titre Éthique de Robinson pointe le fait que nous vivons une « inflation baroque de la compétence morale ». Le grand désordre du monde viendrait alors du fait que tous nous sentons moralement parfaits. Si l’enfer c’est les autres, alors, le paradis, c’est nous-mêmes ? Andrei Pleşu questionne. Essayiste prolifique, il est également un homme engagé aux côtés de la société civile. Il fait partie de ces intellectuels d’Europe de l’Est qui ont accepté d’assumer des charges politiques dans leur pays en voie de démocratisation. Il est doué d’un humour qui fit sans doute des merveilles lorsqu’il était à la tête de la diplomatie de son pays entre 1997 et 1999. Ce même humour est teinté de critique dans L’Obscénité publique en 2004 ou dans Visages et masques de la transition dès 1996. De la joie à l’Est et à l’Ouest est tout aussi révélateur d’une pensée roumaine tournée vers le monde.

Pittoresque et mélancolie : analyse du sentiment de la nature dans la culture européenne, éd. Somogy, 2007.

Actualité des anges, traduit par Laure Hinckel, éd. Buchet-Castel, 2005.

Éthique de Robinson, traduit par Grazyna Klewek et Thomas Bazin, éd. de L’Herne, 1990.

 

Retrouvez Andrei Plesu au Salon du Livre :

Vendredi de 12.00h à 13.00h La Roumanie des anges Modérateur : Cristian Badilita avec Jean-François Colosimo, Savatie Bastovoi et Bogdan Suceava sur le Pavillon roumain

Dimanche de 17.30 à 18.30h Les écrivains dans la cité - De la dictature à la démocratie avec Ana Blandiana et Gabriela Adamesteanu sur la Scène des auteurs

Dimanche de 14.00h à 16.00h GRAND ENTRETIEN Quand la parole sauve : Andrei Plesu dans le Salon littéraire du CNL

 

Le "plus" de Seine&Danube, un extrait :

Origène attribue la création des langues aux anges. Pour cela, ils doivent avoir d'abord créé les éléments des langues, les lettres. Les lettres ne sont pas seulement la "matière première" des mots, mais aussi des archétypes du monde, des modèles originaires (et originants) de l'univers visible. Elles proviennent du Logos des débuts, elles sont sa première "diversification". D'après le Zohar, le monde a été créé à l'aide de noms sacrés, qui n'étaient pas autre chose que des combinaisons de lettres. Les lettres ont, en hébreu, grec, arabe et latin, des valeurs numériques, ce qui les fait participer à la structure harmonique du cosmos visible. On a parlé d'un "alphabet céleste" et d'une "écriture angélique".

p.188 d'Actualité des anges

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Seine & Danube - dans SPÉCIAL SALON DU LIVRE 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Revue Seine & Danube
  • Revue Seine & Danube
  • : Seine & Danube est la revue de L'Association des Traducteurs de Littérature Roumaine (ATLR). Elle a pour but la diffusion de la littérature roumaine(prose, poésie, théâtre, sciences humaines)en traduction française.
  • Contact

Parutions récentes :
•Mircea Cărtărescu a réécrit son mythique poème Le Levant en l’adaptant partiellement en prose. Nicolas Cavaillès s’est attelé à la tâche, les éditions POL l’ont publié : il est paru en décembre dernier.
•Le recueil de poèmes de Doina Ioanid est enfin en librairie. Boucles d’oreilles, ventres et solitude, dans la traduction de Jan H. Mysjkin est paru en novembre aux éditions du Cheyne.
Esclaves sur Uranus de Ioan Popa est paru début décembre aux éditions Non Lieu dans la traduction de Florica Courriol. Le lancement, en présence de l'auteur, le 11 décembre à la librairie l'Âge d'Homme a rencontré un beau succès. A lire, un article dans Le Monde des Livres, dernier numéro de décembre 2014.
L’anonyme flamand, roman de Constantin Mateescu est paru en décembre aux éditions du Soupirail, dans la traduction de Mariana Cojan Negulescu. Suivez les déambulations du professeur taciturne dont c’est l’anniversaire : le roman retrace cette journée de sa vie entre réflexions et souvenirs de sa femme aimée.
• Max Blecher eut une vie très courte mais il a laissé une œuvre capitale. Aventures dans l’irréalité immédiate vient d’être retraduit par Elena Guritanu. Ce texte culte est publié avec, excusez du peu, une préface de Christophe Claro et une postface de Hugo Pradelle. Les éditions de l’Ogre ont fait là un beau travail car elles publient sous la même couverture Cœurs cicatrisés, le deuxième des trois seuls romans de cet auteur fauché par la maladie en 1938.
• L’hiver 2014-2015 est décidément très riche en livres exceptionnels : Les vies parallèles, nouveau livre de Florina Ilis, sort le 15 janvier aux éditions des Syrtes dans la traduction de Marily le Nir. Le talent de la romancière fait revivre les dernières années du poète Mihai Eminescu devenu fou. Le roman déploie devant nos yeux toute la société roumaine à travers ce qu’elle pense et dit du poète national utilisé à toutes les fins politiques et idéologiques. Plongez dans la vie de ce poète romantique.
•La célèbre poétesse Nora Iuga a écrit un court roman intense et beau, La sexagénaire et le jeune homme que nous avions annoncé ici. Il est paru aux éditions Square éditeur. A découvrir d’urgence.

 

Recherche

Numéro courant et archives

Cliquez ici pour retourner à l'éditorial du numéro courant

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 6

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 5 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 4

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 3 

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 2

Cliquez ici pour consulter l'éditorial du numéro 1

... des traducteurs invités

Faustine Vega

L'ATLR, c'est quoi?

L'Association des traducteurs de littérature roumaine (loi 1901) a été fondée à Paris en décembre 2006.  Son objet est de favoriser la diffusion de la littérature roumaine en langue française par tout moyen.  Son siège social est situé à  l'Institut Culturel Roumain de Paris.sigle atlr

L'ATLR a organisé en avril 2008 à Paris les Premières rencontres internationales de traducteurs de littérature roumaine. Ces deux journées d'ateliers ont réuni 17 traducteurs littéraires de 18 pays.

La revue Seine&Danube, nouvelle série, a vu le jour en janvier 2010. Deux numéros ont paru sous la houlette de Nicolas Cavaillès, son premier rédacteur en chef.

Seine&Danube est le résultat du travail de tous les membres de l'association.

Président : Dumitru Tsepeneag

Secrétaire : Laure Hinckel

Trésorière: Mirella Patureau